Par Karine Bélanger
Informations utiles

Vendre avant d’acheter ou acheter avant de vendre? Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses à cette question. Cela dépendra de votre situation et chacune de ces stratégies comporte des avantages et des inconvénients.

Vendre avant d'acheter ou acheter avant de vendre?

Une fois que la décision de déménager est prise, une question fondamentale se pose à savoir s’il est préférable de commencer par vendre sa propriété avant d’en acheter une nouvelle ou au contraire, de commencer par acheter une nouvelle propriété pour ensuite effectuer la vente de sa propriété. La situation financière et la personnalité d’un individu ainsi que l’état du marché immobilier influenceront grandement cette décision.

Vendre sa propriété avant d’en acheter une autre

Il s’agit de la décision la plus sage, puisqu’en vendant au préalable votre propriété, vous vous assurez de ne pas vous retrouver propriétaire de deux maisons en même temps. De plus, vous connaîtrez exactement le montant obtenu pour la vente de votre propriété, ce qui facilitera la planification financière pour votre prochain achat. Vous aurez également le confort de négocier la date d’occupation des nouveaux propriétaires et vous aurez tous les outils pour effectuer rapidement une promesse d’achat sur une propriété convoitée.

L’inconvénient majeur de vendre avant d’acheter, sera bien sûr que vous devrez libérer votre maison à la date convenue avec vos acheteurs, et ce, même si vous n’avez pas eu le temps de trouver votre nouvelle propriété! Si par exemple vous acceptez une offre d’achat et que vous négociez une date d’occupation 3 mois plus tard, vous aurez seulement ce délai pour trouver une nouvelle propriété qui répondra à vos critères, effectuer une offre d’achat sur celle-ci et négocier une date d’occupation qui conviendra aux deux parties.

Pour cette raison, il n’est pas rare que des occupants d’une propriété vendue doivent se trouver un logement temporaire en attendant de dénicher une nouvelle propriété. Il vous faudra alors demeurer dans un appartement ou une maison offerte en location, chez un membre de la famille ou chez des amis, en plus de devoir entreposer vos biens personnels.

Acheter une propriété avant de vendre

L’autre option consiste à effectuer une promesse d’achat sur une propriété avant même d’avoir vendu la vôtre. Cette promesse d’achat peut être faite avec ou sans condition. Si votre situation financière le permet, vous pouvez effectuer l’achat d’une nouvelle propriété sans attendre d’avoir vendu votre propriété actuelle. Vous pourrez ainsi bénéficier d’un meilleur pouvoir de négociation et aménager à un moment qui conviendra aux deux parties sans avoir à dépendre de la vente de votre propriété.

Cependant, si vous décidez d’acheter sans condition, c’est-à-dire sans avoir à vendre votre propriété, assurez-vous d’avoir une bonne situation financière, car dans le cas d’un marché immobilier favorisant les acheteurs, vous pourriez avoir besoin de plus de temps pour vendre votre maison ou votre condo. Vous aurez donc à soutenir les coûts de deux propriétés durant une période de temps inconnue.

Pour ne pas vous retrouver dans cette situation, vous pouvez décider d’effectuer une offre d’achat qui sera conditionnelle à la vente de votre propriété. Vous vous assurez ainsi de ne pas vous retrouver propriétaire de deux maisons en même temps. Par contre, il faut savoir qu’une offre d’achat conditionnelle ne garantit pas l’acquisition prochaine de la propriété. Si pendant le temps que votre propriété est à vendre le propriétaire de la maison que vous désirez acheter reçoit une offre d’achat sans condition, ce dernier pourra procéder à la vente, à moins que vous puissiez répliquer vous aussi, avec une offre sans condition.

Tenir compte du marché immobilier

Alors, vendre ou acheter en premier? Comme vous constatez, il y a une grande part de cette décision qui revient à la situation économique de chacun, mais aussi à la résistance au stress et à la personnalité de chaque personne. Il faut également tenir compte du marché immobilier dans lequel vous vous trouvez. Par exemple, dans un marché d’acheteurs, le risque de demeurer propriétaire de deux propriétés à la fois sera plus élevé que dans un marché de vendeur, où le délai de vente sera beaucoup plus court.

Autres articles pouvant vous intéresser
Votre maison face à la météo
Informations utiles
Votre maison face à la météo
24 février 2024

Nos maisons doivent affronter des écarts de température importants qui frisent les 50 degrés en plus de tolérer une foule d’intempéries. Aurions-nous intérêt à poser des questions sur la résistance aux conditions climatiques d’une maison au moment de l’achat? Comment votre maison est-elle protégée des intempéries? La construction résidentielle doit respecter plusieurs normes. Côté efficacité

Comment affronter la hausse des taux hypothécaires
Informations utiles
Comment affronter la hausse des taux hypothécaires
14 février 2024

Depuis plusieurs mois, la hausse des taux d’intérêt et hypothécaire a changé la réalité budgétaire des familles. En prime, au Québec et ailleurs, nous ne sommes pas à l’abri d’une prochaine hausse. Cette possibilité vous empêche de dormir? Vous craignez de ne pas réussir à garder la tête hors de l’eau advenant une nouvelle hausse?

Phare sur 6 vices cachés qui peuvent vous surprendre
Informations utiles
Phare sur 6 vices cachés qui peuvent vous surprendre
10 février 2024

Tout bon courtier immobilier vous le dira : les inspections, c’est primordial ! Malgré tout, les acheteurs peuvent être confrontés à des vices cachés les années suivant leur achat immobilier. Les vices cachés sont des éléments qui n’ont pas été indiqués dans la Déclaration du vendeur et qui apportent des conséquences négatives chez l’acheteur. Quelles sont

Laissez-nous un commentaire