Par Karine Bélanger
Informations utiles

Acheter un terrain pour construire une maison neuve est un rêve pour plusieurs Québécois. Si vous avez la mise de fonds nécessaire pour l’achat d’un terrain et votre projet de construction, n’hésitez surtout pas.

Mais attention! Trouver le terrain parfait demande d’être méticuleux dans ses recherches, de bien connaître ses droits et de poser les bonnes questions. Afin de vous éviter de mauvaises surprises avec votre future maison et votre terrain, découvrez notre guide complet sur l’achat de terrains vacants.

Pourquoi acheter un terrain pour construire?

L’achat d’une parcelle de terre pour construire votre maison de rêve est avantageux pour plusieurs raisons. Sur le long terme, acheter un bien immobilier est plus rentable que de louer un appartement ou une maison. Vous êtes le propriétaire, vous investissez dans votre futur.

Les avantages de l’achat de terrain au Québec

En fait, peu importe le type de construction (résidentiel, commercial, autre, etc.), ce projet d achat comporte de nombreux avantages tels que:

  • Un emplacement idéal pour une construction de maison neuve selon vos goûts et vos besoins
  • Des économies à moyen et long terme (bâtir selon les normes Novoclimat 2.0, aucune rénovation pour plusieurs années, isolation de qualité supérieure, etc.)
  • Un crédit et remboursement de la taxe pour une habitation neuve

La rénovation d’une maison ancienne est un beau projet, mais c’est souvent dispendieux et vous pourriez ne pas être entièrement satisfaits. Construire une maison sur un terrain vacant que vous avez acheté vous assure que votre demeure convient parfaitement à tous vos besoins.

Vous pouvez également acheter le terrain convoité pour le conserver et voir sa valeur augmenter. Si vous achetez en banlieue ou en campagne, il y a de bonnes chances pour que le prix de votre terrain vague augmente avec l’inflation. Quant aux terrains en villes, vous pourriez tourner un profit intéressant en fonction de son emplacement et de la demande.

Les inconvénients

Tout n’est pas rose pour les acheteurs de terrains. Voici quelques désavantages d’opter pour l’achat d’un terrain comme alternative à la recherche d’une maison à vendre.

  • Prix à l’achat initial plus élevé
  • Un processus d’achat plus long et complexe
  • Un gain de capital moins rapide

Le coût de construction n’est par ailleurs pas négligeable, mais reste un bon investissement à long terme.

Projet immobilier : comment acheter un terrain au Québec?

Service & personnalité: votre courtier immobilier

Pour devenir propriétaire d’un terrain, nous recommandons de faire appel aux agences immobilières ainsi qu’aux services de courtiers immobiliers expérimentés. Ces professionnels en vente immobilière ont accès à une banque de terrains vacants à vendre au Québec impressionnante.

Prenez tout de même le temps de bien choisir votre courtier. Puisque l’achat d’un terrain vacant est un investissement important, choisissez-en un qui vous fait sentir en pleine confiance.

Zonage, réglementation et documentation légale

De plus, un courtier professionnel pourra vous renseigner sur le zonage et la réglementation en vigueur. Avec un courtier, vous devriez aussi être en mesure d’obtenir les résultats des tests de qualité et de composition du sol.

Vous aurez pareillement accès plus facilement au certificat de localisation réalisé par un arpenteur-géomètre certifié. Ce document à valeur légale contient toutes les informations relatives à la situation et les conditions actuelles de votre futur terrain.

Les 4 étapes pour acheter un terrain au Québec

  1. Évaluer et monter un plan budgétaire solide qui considère que le prix du terrain ne représente pas plus de 25 % à 30 % du budget.
  2. Demander et être préapprouvé pour un prêt hypothécaire auprès d’une institution financière
  3. Contacter un courtier immobilier pour magasiner un terrain
  4. Faire les vérifications nécessaires et obtenir le certificat de localisation

Lorsque ces étapes sont complétées avec succès, vous pouvez passer à la transaction et lancer votre projet de construction.

Les questions à poser avant d’acheter un terrain

Voici quelques questions à vous poser avant de faire l’acquisition de terrains.

  • Est-ce que ce terrain est soumis à des droits de passage?
  • Est-il à proximité des services essentiels? (aqueduc, police, voirie, incendie, hôpitaux, etc.)
  • A-t-il une forme et une taille appropriée pour la construction de ma maison individuelle?
  • Est-ce que je dois suivre un plan d’intégration?
  • Est-ce qu’il s’agit d’un terrain avec une fondation ou sans fondation?

Le chemin le plus rapide pour acheter un terrain est de passer par un courtier spécialisé. Un bon courtier immobilier répondra à toutes ces questions pour vous, et plus encore.

Claudia Morin courtière immobilière remax Québec

Autres articles pouvant vous intéresser
Votre maison face à la météo
Informations utiles
Votre maison face à la météo
24 février 2024

Nos maisons doivent affronter des écarts de température importants qui frisent les 50 degrés en plus de tolérer une foule d’intempéries. Aurions-nous intérêt à poser des questions sur la résistance aux conditions climatiques d’une maison au moment de l’achat? Comment votre maison est-elle protégée des intempéries? La construction résidentielle doit respecter plusieurs normes. Côté efficacité

Comment affronter la hausse des taux hypothécaires
Informations utiles
Comment affronter la hausse des taux hypothécaires
14 février 2024

Depuis plusieurs mois, la hausse des taux d’intérêt et hypothécaire a changé la réalité budgétaire des familles. En prime, au Québec et ailleurs, nous ne sommes pas à l’abri d’une prochaine hausse. Cette possibilité vous empêche de dormir? Vous craignez de ne pas réussir à garder la tête hors de l’eau advenant une nouvelle hausse?

Phare sur 6 vices cachés qui peuvent vous surprendre
Informations utiles
Phare sur 6 vices cachés qui peuvent vous surprendre
10 février 2024

Tout bon courtier immobilier vous le dira : les inspections, c’est primordial ! Malgré tout, les acheteurs peuvent être confrontés à des vices cachés les années suivant leur achat immobilier. Les vices cachés sont des éléments qui n’ont pas été indiqués dans la Déclaration du vendeur et qui apportent des conséquences négatives chez l’acheteur. Quelles sont

Laissez-nous un commentaire