Par Karine Bélanger
Informations utiles

Il n’y a pas à dire, acheter une propriété, c’est beaucoup plus que du bois, de la brique et du béton! En fait, il s’agit d’une transaction relativement complexe qui nécessite l’intervention de plusieurs professionnels en immobilier en vue de bien vous protéger. Parmi ceux-ci, le notaire joue un rôle de premier plan. Mais quels sont les frais de notaire pour l’achat d’une maison? C’est ce que vous découvrirez en lisant cet article.

Papier officiel d'un notaire

Un notaire voit à la vérification, à la préparation et à la signature de nombreux documents légaux, comme[1] :

  • Les titres de propriété;
  • Les avis d’adresse;
  • L’acte d’hypothèque;
  • L’acte de vente.

Au Québec, il est obligatoire de recourir aux services d’un notaire pour conclure une transaction immobilière. Dans la plupart des cas, le choix de ce professionnel revient à l’acheteur.

2. Les coûts d’un notaire pour l’achat d’une maison

Règle générale, les prix d’un notaire en immobilier varient entre 1 500 $ et 3 000 $[2]. Par ailleurs, ceux-ci peuvent différer d’une étude à l’autre puisqu’ils ne sont pas fixés par la loi. Selon les circonstances, les coûts du notaire peuvent être répartis entre l’acheteur et le vendeur. De plus, la plupart d’entre eux sont habituellement assumés par l’acheteur, mais le vendeur pourrait avoir à payer les honoraires associés à la radiation des charges existantes et à la correction des titres, au besoin.

3. Les frais de transaction et honoraires professionnels

Les coûts d’un notaire sont habituellement de deux ordres : les frais de transaction et les honoraires professionnels.

En plus de la rédaction des documents mentionnés précédemment, les frais de transaction incluent de nombreuses dépenses taxables et non taxables, dont les coûts pour[3] :

  • La consultation des index aux immeubles, plans et actes au registre foncier;
  • L’utilisation de diverses plateformes électroniques;
  • La gestion de la comptabilité en fidéicommis.

Les honoraires, quant à eux, comprennent les services-conseils préalables à la signature de la promesse d’achat, l’examen des titres, la préparation des actes d’hypothèque et de vente, la publication des avis d’adresse, ainsi que la réception des signatures des deux parties. Ces frais sont facturés selon un taux horaire qui peut varier en fonction de l’expertise du notaire, de la complexité de la transaction et de l’urgence de la situation.

4. Bien préparer sa rencontre devant le notaire

Afin d’éviter des recherches inutiles, l’acheteur et le vendeur devront fournir un certain nombre de documents en vue de bien préparer la rencontre devant le notaire. Parmi ceux-ci, il faudra remettre[4] :

  • Les titres de propriété;
  • Le certificat de localisation à jour;
  • L’état des taxes municipales et scolaires;
  • L’attestation de l’état civil de chacune des parties.

Une fois ces renseignements en main, ce professionnel vérifiera s’il y a des irrégularités et veillera à les corriger, au besoin.

En somme, le travail d’un notaire est un gage de sécurité vous assurant que la transaction immobilière se déroule dans les meilleures conditions possibles. Il est donc préférable de considérer les coûts d’un notaire comme un investissement, plutôt qu’une dépense dans le processus d’achat d’une maison.

Autres articles pouvant vous intéresser
Votre maison face à la météo
Informations utiles
Votre maison face à la météo
24 février 2024

Nos maisons doivent affronter des écarts de température importants qui frisent les 50 degrés en plus de tolérer une foule d’intempéries. Aurions-nous intérêt à poser des questions sur la résistance aux conditions climatiques d’une maison au moment de l’achat? Comment votre maison est-elle protégée des intempéries? La construction résidentielle doit respecter plusieurs normes. Côté efficacité

Comment affronter la hausse des taux hypothécaires
Informations utiles
Comment affronter la hausse des taux hypothécaires
14 février 2024

Depuis plusieurs mois, la hausse des taux d’intérêt et hypothécaire a changé la réalité budgétaire des familles. En prime, au Québec et ailleurs, nous ne sommes pas à l’abri d’une prochaine hausse. Cette possibilité vous empêche de dormir? Vous craignez de ne pas réussir à garder la tête hors de l’eau advenant une nouvelle hausse?

Phare sur 6 vices cachés qui peuvent vous surprendre
Informations utiles
Phare sur 6 vices cachés qui peuvent vous surprendre
10 février 2024

Tout bon courtier immobilier vous le dira : les inspections, c’est primordial ! Malgré tout, les acheteurs peuvent être confrontés à des vices cachés les années suivant leur achat immobilier. Les vices cachés sont des éléments qui n’ont pas été indiqués dans la Déclaration du vendeur et qui apportent des conséquences négatives chez l’acheteur. Quelles sont

Laissez-nous un commentaire