Par Karine Bélanger
Informations utiles

Acheter une propriété est une aventure qui comporte plusieurs jalons importants. Évaluation des besoins, recherche d’habitations, présentation d’une promesse d’achat… Mais pour plusieurs futurs acheteurs, l’étape cruciale est l’obtention d’une préapprobation hypothécaire. Cela dit, concrétiser un investissement immobilier peut être influencé par de multiples facteurs, dont votre revenu, votre situation financière et votre dossier de crédit. Alors, quelle cote de crédit faut-il avoir pour acheter une maison?

Exemple de rapport de crédit

Qu’est-ce qu’une bonne cote de crédit?

La cote de crédit est un score allant de 300 à 900 qui permet d’établir votre capacité à rembourser un emprunt en fonction de votre historique de crédit. Plus ce pointage est élevé, meilleure est votre situation.

Quelle cote de crédit faut-il avoir pour acheter une maison? Règle générale, une cote entre 620 et 680 devrait être suffisante afin de vous qualifier pour un prêt hypothécaire auprès d’une institution financière[1]. D’ailleurs, ce score servira également à déterminer le taux et les conditions de votre emprunt.

Comment améliorer sa cote de crédit pour acheter une maison?

Il existe plusieurs stratégies pour augmenter votre pointage en vue de concrétiser un investissement immobilier. Voici cinq actions qui vous aideront à maintenir un bon dossier de crédit.

1. Vérifier sa cote de crédit le plus tôt possible

En parcourant votre dossier de crédit au début du processus d’achat, vous serez en mesure de déterminer si une erreur s’y est glissée et de la corriger avant de présenter une demande de prêt hypothécaire. Pour ce faire, consultez le site web d’agences d’évaluation de crédit, telles qu’Equifax et TransUnion Canada. Certaines institutions financières peuvent aussi vous fournir cette information.

2. Bâtir un historique de crédit

Avoir un historique de crédit permet aux institutions financières de connaître vos antécédents en la matière. Ainsi, il est conseillé de conserver vos comptes et cartes de crédit ouverts, et ce, même si vous ne les utilisez pas fréquemment[2]. Si ceux-ci démontrent que vous êtes un emprunteur fiable, cela aura un impact positif sur votre cote de crédit.

3. Maintenir une bonne utilisation du crédit

Idéalement, le taux d’utilisation de votre crédit ne devrait pas dépasser 35 % de l’ensemble de la limite autorisée. Si cela n’est pas réaliste, tentez de ne pas recourir à plus de 60 % des sommes disponibles[3].

4. Effectuer tous ses paiements

L’une des règles d’or en matière de crédit est de réaliser ses paiements avant la date d’échéance. En outre, ceux-ci ne devraient pas se limiter au montant minimum exigé, mais couvrir l’ensemble du solde.

5. Éviter de présenter plusieurs demandes de prêts

En effectuant plusieurs demandes de prêts, cela indiquera que vous êtes en quête de crédit, ce qui aura l’effet contraire à celui désiré, et pourrait même faire perdre quelques points à votre cote. Si cela n’est pas possible, tentez de réaliser vos démarches sur une courte période afin de préserver un score favorable.

Vous souhaitez améliorer votre cote de crédit en vue d’acquérir une maison? N’hésitez pas à consulter un conseiller financier qui saura vous accompagner dans ce processus. Dès lors, vous aurez tous les outils en main pour entreprendre vos démarches afin d’acheter avec un courtier immobilier.

Autres articles pouvant vous intéresser
Votre maison face à la météo
Informations utiles
Votre maison face à la météo
24 février 2024

Nos maisons doivent affronter des écarts de température importants qui frisent les 50 degrés en plus de tolérer une foule d’intempéries. Aurions-nous intérêt à poser des questions sur la résistance aux conditions climatiques d’une maison au moment de l’achat? Comment votre maison est-elle protégée des intempéries? La construction résidentielle doit respecter plusieurs normes. Côté efficacité

Comment affronter la hausse des taux hypothécaires
Informations utiles
Comment affronter la hausse des taux hypothécaires
14 février 2024

Depuis plusieurs mois, la hausse des taux d’intérêt et hypothécaire a changé la réalité budgétaire des familles. En prime, au Québec et ailleurs, nous ne sommes pas à l’abri d’une prochaine hausse. Cette possibilité vous empêche de dormir? Vous craignez de ne pas réussir à garder la tête hors de l’eau advenant une nouvelle hausse?

Phare sur 6 vices cachés qui peuvent vous surprendre
Informations utiles
Phare sur 6 vices cachés qui peuvent vous surprendre
10 février 2024

Tout bon courtier immobilier vous le dira : les inspections, c’est primordial ! Malgré tout, les acheteurs peuvent être confrontés à des vices cachés les années suivant leur achat immobilier. Les vices cachés sont des éléments qui n’ont pas été indiqués dans la Déclaration du vendeur et qui apportent des conséquences négatives chez l’acheteur. Quelles sont

Laissez-nous un commentaire