Quand j’ai décidé d’acheter un condo, je pensais pouvoir y arriver toute seule. J’ai l’habitude de gérer des projets, je suis organisée et j’ai quelques connaissances dans le domaine de l’immobilier.

Ouf! J’ai vite compris que je n’y arriverais pas, que ça prenait quelqu’un d’expérience. Dans le marché actuel, il me manque de temps pour y arriver. Trouver la bonne propriété, c’est un gros investissement de temps. Il faut faire des recherches, communiquer avec les courtiers, comprendre des documents, valider l’information, etc.

Ma courtière m’aide beaucoup. Marie-Pierre me souligne ce qui devrait allumer des lumières rouges. Elle me fait aussi découvrir des propriétés qui passeraient sous mon radar.

Aujourd’hui, la vente d’un condo se fait en une semaine. La propriété est inscrite sur centris.ca en début de semaine, les visites sont le samedi et le dimanche, et les offres d’achat doivent être déposées le lundi avant 10 h. C’est débile !

Marie-Pierre me tient au courant des offres qui entrent et me conseille. Elle trouve les réponses à mes questions. En plus, elle a accès à un réseau de professionnels compétents, comme des inspecteurs. J’aurais abandonné si elle n’avait pas été là.

Marie-Pierre est aussi ma psychologue : acheter une propriété, c’est des montagnes russes d’émotions !

En plus, elle travaille tout le temps : j’ai même pu signer une promesse d’achat, préparée par Marie-Pierre, alors que j’étais à un match du Canadien.

Comme acheteuse, ce serait impensable pour moi de me passer d’un courtier immobilier : ça ne me coûte rien. Je n’ai rien à perdre et tout à gagner !

Un article de Centris blogue de l’immobilier

Par Karine Bélanger

Laissez-nous un commentaire