Par Karine Bélanger
Informations utiles

Le gouvernement du Canada a mis en place un crédit d’impôt pour la rénovation d’habitations multigénérationnelles afin de soutenir l’aménagement de logements annexés destinés à un proche âgé ou présentant un handicap.

Le crédit d’impôt pour la rénovation d’habitations multigénérationnelles est entré en vigueur le 1er janvier 2023. Il concerne la rénovation et l’aménagement d’habitations existantes, dans le but d’y ajouter un deuxième logement annexé au premier, et faciliter la cohabitation entre générations ou avec un proche qui bénéficie du crédit d’impôt pour personne handicapée.

Les conditions

Le nouveau logement devra avoir au minimum une entrée indépendante, une salle de bain, une cuisine et un espace pour dormir. Les propriétaires doivent vivre dans l’habitation principale depuis au moins un an et la personne qui en bénéficie doit occuper le nouveau logement dans les 12 mois qui suivent les travaux. Le crédit d’impôt ne peut donc pas s’appliquer pour des personnes qui viennent de faire une nouvelle acquisition et qui veulent aménager un espace pour un proche.

Pour pouvoir profiter du crédit d’impôt, la personne qui en fait la demande doit être âgée d’au moins 18 ans et avoir un lien de parenté avec celle qui va aménager (grand-parent, parent, frère ou sœur, oncle ou tante, nièce ou neveu). L’époux ou le conjoint du propriétaire ne sont éligibles que sous certaines conditions.

Ce crédit d’impôt couvre certaines dépenses, comme le coût de la main-d’œuvre et des services professionnels, les matériaux de construction, les accessoires fixes, la location d’équipements et les permis. Mais il exclut les électroménagers, l’entretien extérieur ou l’aménagement du jardin, par exemple. Vérifiez bien les conditions.

Le montant déductible s’élève à 15 % des dépenses admissibles jusqu’à 50 000 $, soit un crédit d’impôt maximal de 7 500 $.

Un premier incitatif

« C’est un bon incitatif, mais il est loin de couvrir les coûts que l’on voit habituellement dans ce genre de rénovation », précise Olivier Lajeunesse-Travers, architecte cofondateur du cabinet d’architecture Micro-climat de Montréal.

Sans parler de tendance, l’architecte note l’intérêt pour les projets multigénérationnels. « L’augmentation des coûts pour se loger y est certainement pour quelque chose », soutient-il.

Certaines municipalités, par exemple la ville de Sainte-Catherine, autorisent aussi depuis quelque temps l’implantation d’unités d’habitations accessoires sur le terrain des propriétés, autrement dit, une deuxième petite maison sur la même parcelle. « Mais la demande pour ce genre de solution n’est pas très élevée », dit l’architecte. Avec le rôle de proche aidant que beaucoup de personnes sont ou seront amenées à exercer, la solution est intéressante : « Cela crée ou entretient des liens qui sont précieux », conclut-il.

L’habitation multigénérationnelle en chiffres

Selon les plus récentes données disponibles à Statistique Canada (le recensement de la population de 2016), 150 000 des 2,5 millions de Canadiens âgés de 75 ans et plus habitaient en ménage multigénérationnel (6 %).

Mais, au Québec, l’Enquête nationale auprès des ménages de 2011 indiquait pour sa part que 46 235 ménages seulement avaient opté pour cette solution, à peine un peu plus de un pour cent de l’ensemble des ménages.

Compte tenu du coût des logements, la situation pourrait évoluer rapidement : en 2019 déjà, dans une recherche menée pour la Société d’habitation du Québec, 62 % de personnes aux études et 58 % de personnes âgées disaient que cette solution leur plairait. Le partage d’expériences et d’apprentissages et les connexions interpersonnelles sont les grands avantages de la cohabitation intergénérationnelle, précisait l’étude.

Autres articles pouvant vous intéresser
Avoir une piscine et être écoresponsable, c’est possible ?
Informations utiles
Avoir une piscine et être écoresponsable, c’est possible ?
2 mai 2024

ous avez une piscine ou souhaitez en avoir une ? Connaissez-vous le coût de son fonctionnement et de son entretien ? Vous demandez-vous s’il y a une façon d’être écoresponsable dans la gestion d’une piscine ? Tant de questions, et nous avons les réponses ! Lancé en 2013, le programme Piscines efficaces d’Hydro-Québec aide les propriétaires de piscine à

Votre maison face à la météo
Informations utiles
Votre maison face à la météo
24 février 2024

Nos maisons doivent affronter des écarts de température importants qui frisent les 50 degrés en plus de tolérer une foule d’intempéries. Aurions-nous intérêt à poser des questions sur la résistance aux conditions climatiques d’une maison au moment de l’achat? Comment votre maison est-elle protégée des intempéries? La construction résidentielle doit respecter plusieurs normes. Côté efficacité

Comment affronter la hausse des taux hypothécaires
Informations utiles
Comment affronter la hausse des taux hypothécaires
14 février 2024

Depuis plusieurs mois, la hausse des taux d’intérêt et hypothécaire a changé la réalité budgétaire des familles. En prime, au Québec et ailleurs, nous ne sommes pas à l’abri d’une prochaine hausse. Cette possibilité vous empêche de dormir? Vous craignez de ne pas réussir à garder la tête hors de l’eau advenant une nouvelle hausse?

Laissez-nous un commentaire