Par Karine Bélanger
Informations utiles

Exemption pour la résidence principale

Pour 70 % des Canadiens propriétaires d’une maison, cette dernière est l’endroit où ils vivent et où ils élèvent leurs enfants. C’est également cet endroit qui définit leur appartenance à une collectivité.

Le régime fiscal du Canada prévoit une exemption pour la résidence principale, ce qui signifie que lorsque vous vendez votre propriété, l’augmentation de la valeur ou le gain en capital n’est pas imposable.

Ce privilège fiscal est important pour les propriétaires canadiens. Collectivement, nous pouvons compter sur environ 3 billions de dollars en avoir net et notre maison est souvent notre actif financier le plus important.

Toutefois, le gouvernement a apporté certains changements en matière d’exemption pour la résidence principale. Ces changements s’appliqueront aux déclarations de revenus de 2016.
Jusqu’à présent, l’Agence du revenu du Canada ne demandait pas aux Canadiens de déclarer la vente d’une maison pendant la saison de production des déclarations d’impôt sur le revenu. Si vous avez vendu votre maison en 2016 ou après, vous devrez toutefois le déclarer en remplissant l’annexe 3, Gains (ou pertes) en capital, se trouvant dans la trousse T1 générale de déclaration de revenus et de prestations pour 2016.

La bonne nouvelle, c’est que du point de vue de l’impôt, rien n’a changé. Vous aurez droit au même avantage fiscal, à condition que la propriété ait été votre résidence principale pendant toutes les années où vous en avez été propriétaire, et ce, même si une partie de la maison vous servait à des fins professionnelles. Vous ne serez pas imposé, mais il faut simplement déclarer la vente de la propriété et fournir des précisions dans votre déclaration de revenus.

SOURCE : ASSOCIATION CANADIENNE DE L’IMMEUBLE, Édition nationale Mars 2017

Autres articles pouvant vous intéresser
Votre maison face à la météo
Informations utiles
Votre maison face à la météo
24 février 2024

Nos maisons doivent affronter des écarts de température importants qui frisent les 50 degrés en plus de tolérer une foule d’intempéries. Aurions-nous intérêt à poser des questions sur la résistance aux conditions climatiques d’une maison au moment de l’achat? Comment votre maison est-elle protégée des intempéries? La construction résidentielle doit respecter plusieurs normes. Côté efficacité

Comment affronter la hausse des taux hypothécaires
Informations utiles
Comment affronter la hausse des taux hypothécaires
14 février 2024

Depuis plusieurs mois, la hausse des taux d’intérêt et hypothécaire a changé la réalité budgétaire des familles. En prime, au Québec et ailleurs, nous ne sommes pas à l’abri d’une prochaine hausse. Cette possibilité vous empêche de dormir? Vous craignez de ne pas réussir à garder la tête hors de l’eau advenant une nouvelle hausse?

Phare sur 6 vices cachés qui peuvent vous surprendre
Informations utiles
Phare sur 6 vices cachés qui peuvent vous surprendre
10 février 2024

Tout bon courtier immobilier vous le dira : les inspections, c’est primordial ! Malgré tout, les acheteurs peuvent être confrontés à des vices cachés les années suivant leur achat immobilier. Les vices cachés sont des éléments qui n’ont pas été indiqués dans la Déclaration du vendeur et qui apportent des conséquences négatives chez l’acheteur. Quelles sont

Laissez-nous un commentaire