Vous avez chaud quand vous recevez votre facture d’électricité, même quand il fait -20 dehors? Il est peut-être temps de vous questionner sur vos habitudes de consommation : vous pourriez alors voir vos dépenses diminuer !

En cette période hivernale, votre nouvel objectif est peut-être de diminuer vos frais en énergie. C’est bon pour l’environnement, c’est bon pour votre porte-feuille… et c’est même bon pour le réseau qui frôle parfois la catastrophe lors de la haute demande électrique en période de froids extrêmes ! D’ailleurs, une panne au beau milieu de l’hiver ne plait à personne !

Nous vous proposons 5 astuces pour réduire votre consommation et ainsi économiser sur votre facture de chauffage :

Il est normal qu’en période de grand froid, il soit nécessaire d’augmenter le chauffage dans la maison. Toutefois, il y a moyen de le faire sans trop d’impact sur sa facture.

1 – Se procurer des thermostats programmables

L’idéal est de descendre la température à 18° Celsius la nuit, et de la monter de quelques degrés le jour. Et, si le tout se fait automatiquement, c’est encore mieux !

À ce sujet, les thermostats programmables sont bien connus et remplacent efficacement les thermostats anciens qui sont souvent moins pratiques. Mais l’important est certainement de bien les programmer! Il semble que plusieurs d’entre nous possèdent ces petits appareils, mais préfèrent utiliser la fonction «maintien de la température» alors que leur technologie permet d’en faire des alliés dans notre combat contre la surconsommation.

En vous y mettant, surtout si vous avez le même modèle dans toutes les pièces de la maison, vous apprendrez à les programmer facilement. Cela vous permettra notamment d’éviter de chauffer les pièces fermées lorsqu’elles ne sont pas utilisées et de les préchauffer avant votre retour !

2 – Vaincre l’humidité

Étonnement, c’est souvent un taux d’humidité trop élevé qui confère un sentiment de froid glacial et nous convainc de chauffer un petit degré Celsius supplémentaire. Un déshumidificateur et une attention particulière à éviter d’ajouter de l’humidité dans la maison demeurent des solutions simples. Pensez par exemple à ouvrir la hotte lorsque vous faites bouillir de l’eau ou la ventilation de la salle de bain pendant une douche chaude.

Un signe que vos fenêtres ne sont pas efficaces ? Lorsqu’elles laissent échapper de l’air et que les bordures fuient.

3- Misez sur des fenêtres efficaces

Si vous n’êtes pas prêts à remplacer vos fenêtres par les modèles ultra-performants qu’on propose de nos jours, pensez tout simplement à fermer les rideaux une fois le soleil couché. Ceux-ci vous isoleront du froid. Songez à investir dans l’épaisseur et la densité du tissu lors de votre prochain achat d’habillage de fenêtre. Dans une contrée froide comme le Québec, des rideaux de qualité peuvent vous faire économiser réellement à long terme !

4- Rayez les infiltrations d’air

Par temps froid, tendez la main ici et là dans votre résidence. Si vous sentez de l’air froid, c’est qu’il y a perte de chaleur. Notez bien l’emplacement de ces fuites d’air et prenez un temps pour colmater toutes les brèches une fois pour toutes. Observez particulièrement autour des portes et fenêtres, mais également les prises électriques et les interrupteurs. Vous pourriez être surpris d’y découvrir une petite erreur d’installation qui pourrait être rapidement corrigée !

Vous avez des ventilateurs au plafond ? Utilisez-les en hiver !

5- Inversez la rotation des ventilateurs de plafond

Ceux-ci sont essentiels pour faire descendre l’air chaud qui s’accumule en hauteur. N’oubliez pas d’inverser la rotation pour vous éviter un courant d’air sur le crâne (qui est un mode plutôt recommandé en période de canicule).

Un dernier conseil : augmentez votre seuil de tolérance… en baissant la température ! C’est tout simple et c’est l’occasion de profiter du réconfort que procure une couverture de salon lors du visionnement d’un film, par exemple. La règle d’or : il est interdit de chauffer à une température plus élevée que celle à laquelle on climatise l’été ! 

On vous souhaite une prochaine facture de chauffage qui ne vous donnera pas de sueurs froides !

Par RE/MAX Québec

Le nom RE/MAX est synonyme d'excellence en immobilier.

Chef de file du secteur de l'immobilier depuis 1982, le réseau RE/MAX réunit les courtiers les plus performants.

Par Karine Bélanger

Laissez-nous un commentaire