Par Karine Bélanger
Informations utiles

Ça y est : vous allez construire votre maison ! Il suffit maintenant de trouver le terrain. C’est simple, n’est-ce pas ? N’allez pas trop vite : l’achat d’un terrain pour bâtir une maison est une opération qui nécessite qu’on y mette le temps et l’effort. Voici 12 facteurs à prendre en considération avant de faire une offre d’achat.

1. L’emplacement. Vous savez déjà si vous souhaitez habiter en ville, en banlieue ou à la campagne. Maintenant, il faut choisir le bon endroit avant d’acheter un terrain. Prenez en considération le temps de transport vers votre travail et la distance à parcourir pour aller à l’épicerie et aux autres services. Désirez-vous habiter au bord de l’eau ou avoir accès à l’eau ? Faites-vous une idée bien précise de vos exigences quant à l’emplacement avant d’amorcer vos recherches. Finalement, tenez compte de l’orientation du terrain pour évaluer l’ensoleillement que vous y recevrez.

2. Le voisinage. Pour donner de la valeur à votre demeure, il est important qu’elle soit entourée de maisons aux dimensions équivalentes. Si vous songez à construire une petite maison modeste, elle paraîtra mal dans un quartier de maison-châteaux. Sa valeur s’en trouvera même diminuée. Il est essentiel de bien choisir son futur quartier.

3. La superficie. Avez-vous besoin d’une grande cour pour y installer une piscine ou y aménager des jeux pour enfants ? Avez-vous envie de créer un peu d’intimité grâce à l’ampleur de votre terrain ? Préférez-vous un terrain plus modeste, plus facile à entretenir ?

4. Le relief. Selon l’utilisation que vous désirez faire de votre terrain, vous pourriez vouloir opter pour un terrain en pente, sur le bord d’une rivière, ou d’un terrain bien plat pour y aménager un jardin.

5. La présence de zones humides ou inondables. Si le terrain convoité inclut des zones humides, vous pourriez être limité dans ce que vous pouvez construire ou aménager. De même, il se peut que vous deviez construire votre maison sur une section moins agréable du terrain. S’il s’agit d’une zone inondable, vous pouvez avoir à revoir vos plans.

6. Le zonage et la réglementation. Votre projet est-il conforme au zonage et à la réglementation en vigueur ? Consultez la municipalité pour vous assurer que tout est en règle. Autre facteur à considérer : certaines municipalités exigent que la construction soit amorcée dans un délai fixe. Cela vous convient-il ? Finalement, assurez-vous que votre projet réponde aux normes architecturales de la municipalité, c’est-à-dire son Plan d’intégration architecturale. Il se pourrait bien qu’une maison doive respecter un certain style et certaines dimensions dans un quartier donné.

7. L’accès aux services municipaux. Le terrain convoité est-il raccordé aux services municipaux (eaux et égouts) ? Sinon, quels sont les plans de la municipalité ?

8. Le raccordement au réseau électrique. Le réseau d’Hydro-Québec se rend-il au terrain que vous souhaitez acheter ? Sinon, est-il possible d’obtenir un raccordement ?

9. L’accès à un branchement Internet. Le plus magnifique des terrains perdra de sa magie si vous découvrez que vous n’avez pas accès à Internet ou que l’accès est misérable. Qui peut vraiment se passer d’Internet pour le travail ou les loisirs ?

10. Les servitudes. Êtes-vous capable de vivre avec les contraintes posées par des servitudes existantes ou futures ?

11. Pouvez-vous construire une maison sur le terrain ? Si votre terrain est en zone humide, vous pourriez ne pas avoir le droit de vous y établir. De même si le terrain est contaminé, si la superficie est trop petite ou si le terrain ne donne pas accès à la rue.

12. Le potentiel d’investissement. Tout en faisant vos plans, n’oubliez pas d’envisager la valeur de revente de votre propriété. Si, un jour, vous décidez de vendre votre maison, son emplacement aura un impact important sur le prix de vente. En d’autres mots, tenez compte de la localisation de votre terrain afin de maximiser la valeur de votre investissement.

Autres articles pouvant vous intéresser
Votre maison face à la météo
Informations utiles
Votre maison face à la météo
24 février 2024

Nos maisons doivent affronter des écarts de température importants qui frisent les 50 degrés en plus de tolérer une foule d’intempéries. Aurions-nous intérêt à poser des questions sur la résistance aux conditions climatiques d’une maison au moment de l’achat? Comment votre maison est-elle protégée des intempéries? La construction résidentielle doit respecter plusieurs normes. Côté efficacité

Comment affronter la hausse des taux hypothécaires
Informations utiles
Comment affronter la hausse des taux hypothécaires
14 février 2024

Depuis plusieurs mois, la hausse des taux d’intérêt et hypothécaire a changé la réalité budgétaire des familles. En prime, au Québec et ailleurs, nous ne sommes pas à l’abri d’une prochaine hausse. Cette possibilité vous empêche de dormir? Vous craignez de ne pas réussir à garder la tête hors de l’eau advenant une nouvelle hausse?

Phare sur 6 vices cachés qui peuvent vous surprendre
Informations utiles
Phare sur 6 vices cachés qui peuvent vous surprendre
10 février 2024

Tout bon courtier immobilier vous le dira : les inspections, c’est primordial ! Malgré tout, les acheteurs peuvent être confrontés à des vices cachés les années suivant leur achat immobilier. Les vices cachés sont des éléments qui n’ont pas été indiqués dans la Déclaration du vendeur et qui apportent des conséquences négatives chez l’acheteur. Quelles sont

Laissez-nous un commentaire