By Karine Bélanger
Informations utiles

Chaque année, les Canadiens d’un océan à l’autre ressentent les effets du temps froid sur leurs factures d’électricité. Le chauffage représente la part la plus importante de la facture énergétique d’un foyer moyen. Selon Hydro Québec, plus de la moitié de la facture d’électricité annuelle est due au chauffage. Avant d’augmenter la température de votre thermostat de quelques degrés, essayez nos astuces simples et peu coûteuses pour rester au chaud sans faire flamber votre consommation d’énergie.

 1. L’isolation de la maison

Grenier aménagé dans une maison.
Ümit Yıldırım sur Unsplash

Le grenier

Les infiltrations d’air représentent la principale cause de la surconsommation d’énergie pour le chauffage. Commencez par vérifier l’isolation entourant votre échangeur d’air ou thermopompe. Le but est de diminuer les infiltrations de chaleur et la présence d’humidité à proximité du toit. Cette source de chaleur réchauffe le toit et peut faire fondre la neige en hiver. On doit ainsi  surchauffer la maison, ce qui fait grimper les factures d’électricité.

Fenêtre et coucher du soleil.
Wes Hicks sur Unsplash

Les portes et fenêtres

Près du quart de la perte énergétique d’une maison se fait par les portes et fenêtres. Plusieurs facteurs peuvent en être la cause. Si vos ouvertures, qu’elles soient portes ou fenêtres, datent de plus de 20 ans ou qu’elles sont difficiles à ouvrir et fermer, ou que vous sentez un courant d’air quand vous êtes à proximité, alors il est peut-être temps de les changer. Des portes et fenêtres à double vitrage certifiées ENERGY STAR® vous assureront des économies d’énergie à moyen terme.

Il est possible de calfeutrer et d’isoler les portes et fenêtres à moindre coût en collant une pellicule isolante de 3 mm d’épaisseur au moyen d’un ruban adhésif double face ou d’un sèche-cheveux. Si de l’air passe à travers les espaces et interstices des huisseries, installez des joints d’étanchéité ou de la mousse isolante. Cela ne prend que quelques minutes et vous sentirez tout de suite la différence.

Ventilateur de plafond dans un salon.
Michael Oxendine sur Unsplash

2. La sensation de chaleur et de froid

Puisque l’air chaud monte, une petite astuce peu dispendieuse pour mieux répartir la chaleur ambiante est de faire fonctionner les ventilateurs de plafonds. De nombreux ventilateurs de plafond ont un mode inversé. Lorsqu’ils tournent dans le sens des aiguilles d’une montre, ils poussent vers le bas l’air chaud qui s’accumule près du plafond et le font circuler dans la pièce.

L’humidité dans l’air augmente notre sensation de froid et par conséquent les frais de chauffage. Un hygromètre vous permettra de mesurer le taux d’humidité dans votre demeure. Des petits gestes comme celui d’ouvrir les fenêtres 5 minutes par jour, faire tourner le ventilateur pendant la douche ou le bain, faire fonctionner la hotte pendant que vous cuisinez, et ajouter un déshumidificateur dans les zones plus humides de la maison, aident à diminuer l’humidité ambiante.

Homme qui ajuste un thermostat dans sa maison.

3. Ajuster le thermostat

En ce qui concerne la gestion de la température ambiante de la maison, il y a plusieurs bonnes pratiques à adopter qui peuvent vous faire économiser jusqu’à 10 % de vos coûts annuels de chauffage. Remplacez vos thermostats traditionnels (dit bimétalliques) par des modèles électroniques. Ceux-ci vous permettront de programmer la chaleur idéale de la maison et d’établir des programmes où la température sollicitée est plus basse pour la nuit ou quand vous êtes absent. 

Vous pouvez aussi réaliser des économies en baissant votre thermostat de 1 °C, à 20 °C au lieu de 21 °C par exemple, dans les pièces utilisées au quotidien et de quelques degrés de plus dans les pièces inoccupées. Durant la nuit, abaissez la température ambiante de 3 °C à 5 °C. Des économies de 4 à 5 % sont alors prévues.

Chandelle.
Jessica Delp sur Unsplash

4. Réduire les infiltrations d’air

Après avoir considéré les pertes de chaleur de l’entretoit et des ouvertures, comme les portes et fenêtres, vous pouvez aussi chercher les autres sources d’infiltration d’air dans la maison. Un petit truc tout simple pour voir où votre maison perd de sa chaleur est de faire le tour de la maison avec en main une plume ou une chandelle. Quand elle tremble, cela indique que l’air s’infiltre et que la zone est mal isolée. Certains endroits à vérifier incluent : le ventilateur de salle de bain, les luminaires encastrés qui peuvent ne pas avoir été isolés lors de leur installation, les prises électriques, la porte de garage et celle qui mène de la maison vers le garage, la fente de la boîte aux lettres si celle-ci est située dans la porte d’entrée, et les coins entre les murs et les planchers.

Par Vanessa Sicotte

Vanessa Sicotte célèbre la décoration dans toute sa splendeur. Vanessa est la conceptrice du blogue Damask & Dentelle – et l’auteure du livre du même nom – où elle partage ses découverte déco depuis 2009. Elle est aussi l’animatrice de l’émission Sauvez les meubles et Marché Conclu sur Canal Vie. Depuis l’automne 2015, les téléspectateurs peuvent aussi profiter de ses précieux conseils à l’émission de Marina Orsini à Radio-Canada où elle chroniqueuse déco.

Other articles that may interest you
Votre maison face à la météo
Informations utiles
Votre maison face à la météo
2024, february 24

Nos maisons doivent affronter des écarts de température importants qui frisent les 50 degrés en plus de tolérer une foule d’intempéries. Aurions-nous intérêt à poser des questions sur la résistance aux conditions climatiques d’une maison au moment de l’achat? Comment votre maison est-elle protégée des intempéries? La construction résidentielle doit respecter plusieurs normes. Côté efficacité

Comment affronter la hausse des taux hypothécaires
Informations utiles
Comment affronter la hausse des taux hypothécaires
2024, february 14

Depuis plusieurs mois, la hausse des taux d’intérêt et hypothécaire a changé la réalité budgétaire des familles. En prime, au Québec et ailleurs, nous ne sommes pas à l’abri d’une prochaine hausse. Cette possibilité vous empêche de dormir? Vous craignez de ne pas réussir à garder la tête hors de l’eau advenant une nouvelle hausse?

Phare sur 6 vices cachés qui peuvent vous surprendre
Informations utiles
Phare sur 6 vices cachés qui peuvent vous surprendre
2024, february 10

Tout bon courtier immobilier vous le dira : les inspections, c’est primordial ! Malgré tout, les acheteurs peuvent être confrontés à des vices cachés les années suivant leur achat immobilier. Les vices cachés sont des éléments qui n’ont pas été indiqués dans la Déclaration du vendeur et qui apportent des conséquences négatives chez l’acheteur. Quelles sont

Leave a comment