By Karine Bélanger
Style de vie

Vous désirez réduire vos responsabilités financières, retourner aux études, alléger le fardeau des fins de mois? Vous prenez de l’âge et pensez à la retraite? Il se pourrait que vous envisagiez de vivre dans plus petit. Sachez que l’obligation ou l’envie de réduire la taille de sa maison ne comporte pas que des renoncements.

Plutôt que de croire que vous perdrez au change, concentrez-vous sur les nombreux avantages que représente le downsizing. Par la force des choses, vivre dans plus petit c’est aussi dire adieu à la surconsommation et entrer avec douceur dans le slow living. Quel bonheur!

couple âgé qui veut déménager dans une plus petite maison

1. Plus économique

Qu’on se le dise, la facture risque d’être moins salée dans une petite maison que dans votre immense maison dont les deux chambres d’amis ne servent qu’en de très rares occasions. Réduire les dépenses courantes autant que les paiements d’hypothèque, de taxes, d’énergie ou de loyer vous offrira à coup sûr la marge de manœuvre financière espérée pour mieux respirer ou investir dans d’autres projets, que ce soit pour vos loisirs, vos activités ou vos voyages. 

De plus, en vendant votre grande maison, vous risquez actuellement – compte tenu du marché – de faire un bon profit en achetant plus petit. Réinvestissez cette somme dans vos fonds de placement et prenez le temps d’imaginer la suite.

Femme qui profite de sa petite maison en pleine nature

2. Plus de liberté

Vous gagnerez au change plus de liberté, de spontanéité et de temps libre pour vous inscrire à un cours de perfectionnement, voyager, changer de voiture ou investir davantage dans vos REER. Le temps que vous passiez à entretenir la grande maison ou à tondre la pelouse du grand terrain pourra désormais être alloué à prendre soin de vous et des autres. Vous pourriez aussi en profiter pour vous remettre en forme en vous inscrivant au gym du quartier ou encore vous offrir davantage de sorties culturelles.

Femme qui aménage dans une plus petite maison et qui organise sa cuisine

3. Mieux organisé

Décider de vivre à plus petite échelle oblige à désencombrer, à faire le tri et à éliminer le superflu. Quel bel exercice libérateur! Qui n’a pas dans son rangement ou dans son sous-sol quelques dizaines de boîtes remplies de choses inutiles qui n’ont pas servi depuis des lunes jusqu’à n’en plus connaître le contenu. Si donner au suivant fait du bien à l’âme, vendre quelques belles pièces de votre mobilier — ou les items de ces boîtes superflues — pourrait aussi vous renflouer et vous redonner l’envie de rêver.

Si vous décidez d’emménager dans plus petit, prenez le temps de trouver un emplacement judicieux pour chaque bien précieux ou essentiel que vous aurez conservé et développez le réflexe de tout remettre à sa place après chaque utilisation. Vous serez étonné de constater à quel point on a besoin de peu pour être heureux. Et à quel point le désordre est impossible dans une maison épurée!

Mère et son enfant qui font du ménage dans une maison minimaliste

4. Moins d’entretien

Choisir le minimalisme, c’est aussi s’alléger du fardeau des grands ménages interminables, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Car qui dit grande maison dit souvent entretien contraignant d’un grand terrain. Imaginez le temps retrouvé!

Vous allez vivre en condo? Vous paierez peut-être des frais communs ou encore beaucoup moins élevés pour faire tondre le gazon, réparer le patio, ramasser les feuilles mortes ou déneiger l’entrée de garage que pour une maison qui, au fil du temps, s’avère beaucoup trop grande pour vous.

Plus petite maison qui est plus écolo

5. Plus écolo

Vivre dans plus petit a aussi un impact sur l’environnement en réduisant, a priori, la consommation d’énergie tant en chauffage qu’en éclairage. Il va sans dire qu’en réduisant notre empreinte écologique, on contribue aussi à sauver la planète. Qui plus est, si vous choisissez de vivre en condo ou en appartement, cette empreinte sera partagée avec d’autres. 

Bref, au-delà de la tendance – on n’a qu’à voir l’intérêt croissant pour les minimaisons – vivre dans plus petit apporte son lot d’avantages tant pour la santé de votre portefeuille que celle de l’esprit et de la planète. Pensez-y!

Other articles that may interest you
Comment désencombrer votre maison en un week-end ce printemps
Style de vie
Comment désencombrer votre maison en un week-end ce printemps
2024, april 13

Vous arrive-t-il de vous sentir submergé par le désordre dans votre maison et par une liste de tâches qui ne cesse de s’allonger? Depuis que j’ai commencé à simplifier ma vie en possédant moins de choses, j’ai constaté des changements significatifs dans mon bien-être. Puis, en ayant moins de distractions visuelles chez moi, je suis plus

10 questions à se poser avant d’emménager avec votre coloc
Style de vie
10 questions à se poser avant d’emménager avec votre coloc
2024, february 22

L’idée de vous installer avec un colocataire peut sembler séduisante, surtout si c’est avec une personne avec qui vous vous entendez déjà bien. Vous allez partager les frais, vivre peut-être une première expérience loin des parents, dans un nouvel espace que vous allez décorer à votre goût. Mais avez-vous pensé à tout? Voici 10 questions

Être propriétaire occupant d’un plex: peser le pour et le contre
Style de vie
Être propriétaire occupant d’un plex: peser le pour et le contre
2024, february 20

Il y a des avantages et des inconvénients à vivre dans un immeuble dont vous êtes le propriétaire. Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet. Être propriétaire occupant, c’est posséder un plex, c’est-à-dire un petit immeuble de deux à cinq logements (duplex, triplex, quadruplex et quintuplex), et y habiter. Faire l’acquisition d’un

Leave a comment