Dernièrement, mon conjoint et moi avons fait l’acquisition de notre première maison: un duplex dans lequel nous emménagerons cet été. Vous l’aurez deviné, étant une adepte des finances personnelles et de budget, je me suis assurée de prendre en compte toutes les dépenses possibles liées à l’achat d’une propriété. Voici comment je fais le budget des dépenses de notre première maison!

Préparer le terrain avec des outils de travail

Pour faire un budget, il est nécessaire de s’équiper d’un support adapté selon ses besoins. Personnellement, dans ma vie de tous les jours, j’affectionne le format papier pour comptabiliser mes dépenses courantes. Étant donné que plusieurs informations concernant les revenus locatifs seront nécessaires pour les impôts de fin d’année, je priorise le format numérique et les tableaux Excel automatisés. Ainsi, il est beaucoup plus facile de comptabiliser les dépenses et de rassembler tout à un même endroit. Je m’assure d’enregistrer les fichiers dans un cloud, pour être certaine de ne pas perdre la trace de ces documents importants. Également, il est possible de partager les documents avec mon conjoint, donc celui-ci y a accès en tout temps. 

Cette manière de procéder est unique à chacun. Vous pouvez trouver des modèles de budget gratuits en ligne ou créer votre propre gabarit selon vos besoins. Pour ma part, j’ai deux principaux fichiers: un budget mensuel ainsi qu’un tableur pour calculer les dépenses et les revenus.

Déterminer les coûts de base liés à la maison

Une bonne nouvelle, c’est que les catégories de dépenses liées à l’achat d’une maison sont sensiblement les mêmes dans l’ensemble de la province. Ainsi, dès le départ, il est possible de savoir que nous devrons payer l’hypothèque, les assurances habitation, les taxes municipales et scolaires ainsi que l’électricité pour notre demeure. Si vous ne connaissez pas les montants exacts, il est toujours possible de faire des soumissions ou de téléphoner à la ville pour connaître les taxes, par exemple. Une fois la propriété achetée, nous avons décidé d’opter pour des paiements mensuels. 

Dans mon premier tableau qui est le budget mensuel, j’inscris les montants exacts des paiements mensuels récurrents ainsi que la date du paiement. Ensuite, j’ajoute les autres dépenses liées à l’habitation comme l’internet, les frais de déneigement, de stationnement, d’entretien paysagé et toutes autres dépenses mensuelles strictement liées à la propriété, s’il y a lieu. Ainsi, je connais le montant total mensuel de toutes ces dépenses ainsi que la date où elles seront automatiquement payées dans notre compte. 

Un exemple de tableau simple que j’utilise pour faire mon budget mensuel de notre première maison. Chiffres fictifs.

Achats et travaux à venir

Déménager dans sa première propriété apporte souvent son lot de dépenses liées à l’achat de meubles, de décoration et de peinture. Souvent, on sous-estime ce poste budgétaire important! C’est pourquoi j’aime faire une liste des choses que je dois acheter ainsi que leurs coûts approximatifs. Également, je classe le tout en ordre de priorité d’achat et je commence à épargner la somme nécessaire quelques mois à l’avance pour éviter les mauvaises surprises ou l’utilisation du crédit. 

En ce qui concerne les travaux, ils peuvent être petits ou gros, selon la propriété choisie. Quant à nous, l’endroit est clef en main. Les quelques travaux qui pourraient être nécessaires ne sont qu’esthétiques ou pratiques. Nous avons déterminé un certain budget, mais nous préférons attendre d’être emménagés avant d’aller de l’avant, le temps de choisir les priorités.

Un aperçu du salon, cuisine et chambre à coucher. Nous ferons quelques travaux esthétiques à notre arrivée, puis nous verrons pour la suite.

Prévoir une enveloppe pour l’entretien général du bâtiment

Chaque année, il faudrait mettre de côté 1% à 2% de la valeur de la propriété, dans le but d’entretenir la bâtisse ou d’effectuer des améliorations. Ce qui signifie que pour une maison de 200 000 $, c’est entre 2 000 $ et 4 000 $ annuellement, soit de 160 $ à 330$/mois. Un montant à ne pas négliger! Prévoir une telle enveloppe permet d’éviter les mauvaises surprises en cours de route, particulièrement la première année de l’achat.

Ces différents postes de dépenses sont tous inscrits dans mon tableau Excel budgétaire et divisés mensuellement. De cette façon, il est plus facile de garder les sommes nécessaires tout au long de l’année pour payer les dépenses qui peuvent être plus nombreuses un certain moins! Essayer de prévoir l’imprévisible est une bonne façon de se préparer financièrement lors de l’achat de sa première maison. Après tout, cette dernière ne doit pas devenir une source de stress!

Par Vicky PayeurAuteure et créatrice de contenu

En 2015, elle a changé entièrement son mode de vie, passant de surconsommatrice à minimaliste.

Depuis, elle a repris ses finances personnelles en main et inspire les gens à vivre plus simplement.

Par Karine Bélanger

Laissez-nous un commentaire