Certaines personnes sont craintives à l’idée d’acquérir une propriété qui provient d’une reprise de finance et on peut comprendre. Pourtant, malgré certains risques, il peut s’agir d’une affaire en or.

Une reprise de finance survient lorsque l’institution financière devient l’unique propriétaire d’une résidence, généralement parce que les anciens propriétaires n’arrivaient plus à payer les versements hypothécaires. La banque présente alors la maison sur le marché immobilier régulier : elle souhaite récupérer son dû en la vendant. Rien n’indique que ses maisons ont des problèmes ou des vices cachés. Du moins, pas plus qu’une résidence vendue par un particulier. 

Certaines personnes recherchent spécifiquement une maison provenant d’une reprise de finance en raison de son prix bas.

Moins dispendieuses

Ce type de maison est vendue sans garantie légale. Ce qui signifie que l’acheteur ne peut avoir recours aux tribunaux en cas de vices cachés. C’est le grand désavantage. En contrepartie, pour attirer les acheteurs, ces propriétés sont généralement vendues au moins 10 % en dessous de leur valeur marchande. La banque évalue l’état et le marché, puis établit un prix de vente souvent alléchant. Cependant, il arrive que le prix soit très près des comparables dans le quartier. Cela survient quand les évaluateurs engagés par l’institution bancaire sont persuadés qu’ils trouveront preneurs rapidement et à leur prix, malgré la garantie inexistante. Par exemple, lorsque la maison est impeccable ou se trouve dans un quartier recherché.

Particuliers ou gens d’affaires

Tout le monde peut acquérir une reprise de finance, autant le particulier que l’entreprise. Souvent, les gens d’affaires ou les entrepreneurs qui se spécialisent dans les flips immobiliers se tiennent à l’affût de leur arrivée sur le marché. Ils sont à la recherche des perles rares! En la rénovant, puis la revendant, ils peuvent réaliser un bon profit. Ce peut être aussi un particulier qui a un budget restreint et qui veut devenir propriétaire. Ou encore, une personne qui connait l’ancien propriétaire est sait que la maison a bien été entretenue. Chaque histoire est différente!

Un inspecteur qualifié pourra vous rassurer sur l’état de la propriété, mais vous ne serez pas à l’abris des possible vices cachés.

L’importance de l’inspection

Que vous achetiez une propriété vendue par la banque ou par un particulier, faire une inspection préachat est important. Encore plus lorsqu’il s’agit d’une maison qui est vendue sans garantie légale. L’inspecteur en bâtiment pourra détecter les incongruités et les dommages apparents. Habituellement, un inspecteur de confiance détient un diplôme collégial ou universitaire dans un domaine relatif au bâtiment. Plusieurs sont ingénieurs ou architectes de formation. N’engagez pas une connaissance qui travaille dans le secteur de la construction sans qu’ils se spécialisent dans l’inspection!

Par RE/MAX Québec

Le nom RE/MAX est synonyme d’excellence en immobilier.

Chef de file du secteur de l’immobilier depuis 1982, le réseau RE/MAX réunit les courtiers les plus performants.

Par Karine Bélanger

Laissez-nous un commentaire