Pour un couple, il n’est déjà pas évident de survivre à une rénovation. Imaginez avec des enfants ! Il existe pourtant des solutions efficaces pour rendre le moment moins stressant, voire même amusant. N’oubliez jamais que les enfants peuvent survivre à tout si l’amour est au rendez-vous. Pour vous aider à passer avec eux ce dur moment, voici 4 trucs à ne jamais perdre de vue.

Enfants en kayak dans un camp de vacances.

Sauve qui peut!

C’est l’été et les enfants sont à la maison ? Inscrivez-les à un camp de jour afin qu’ils n’assistent pas toute la journée aux travaux. Les grands-parents vivent à proximité ? C’est le moment de leur rendre visite. 

Si votre budget le permet, louer un appartement à court terme est sans doute la meilleure solution pour le bien-être et la bonne humeur de toute la famille. Veillez cependant à vous loger à proximité pour venir régulièrement jeter un œil au chantier afin d’éviter les mauvaises surprises.

Enfant avec casque de construction.

Sécuriser le chantier

Bien que ce soit la norme pour plusieurs constructeurs, un ménage du chantier s’impose à la fin de chaque journée. Chaque jour, exigez de vos ouvriers qu’ils sécurisent le chantier avant de quitter. Insistez sur la sécurité de vos jeunes enfants : un clou qui traîne, une barre de fer sur laquelle on pose pied, un bout de tôle coupante… et l’accident est vite arrivé. 

Demandez aux enfants de participer en créant avec eux de jolies banderoles colorées permettant de délimiter les espaces interdits. Ils savent lire ? Rédigez un panneau de consignes que vous fixerez dans l’espace le plus fréquenté. Il est bon de leur rappeler en tout temps les règles du jeu.

Père qui rénove avec son enfant.

Les impliquer, mais pas trop

On le sait, les chantiers ne sont pas une sinécure et tout ne roule pas toujours comme on l’espérait. Discuter devant les enfants du budget qui gonfle, de délais additionnels ou d’erreurs commises risquerait d’insécuriser vos plus jeunes, souvent déjà inquiets que leur univers soit bouleversé. C’est plutôt le temps de leur changer les idées.  

Jouez davantage avec eux et organisez des  sorties plus fréquentes en famille. Créez ensemble un calendrier d’évènements en lien avec les intérêts de chaque enfant. 

Vous pouvez aussi les impliquer dans le chantier, dans la mesure où cela reste léger : faites-les participer au choix des couleurs, à la nouvelle disposition du salon, à la déco de leur nouvelle chambre. Ils sont plus âgés? Apprenez-leur quelques trucs de réno comme peindre, clouer et même sabler. Allez-y mollo : on le sait, un chantier, ça peut remuer bien des affaires et pas que de la poussière.

Jeune fille qui rénove.

Rénover un espace à la fois

De préférence, choisissez un constructeur qui a déjà rénové des maisons avec enfants. Déterminez ensemble un calendrier de travail qui permettra de procéder par étapes et de célébrer avec les enfants la fin de chacune d’elles.

En rénovant une pièce à la fois, vous pourrez transporter l’usage de ladite pièce ailleurs dans la maison. Vous rénovez la cuisine ? Transformez la salle de jeux ou un coin du salon en cafétéria temporaire : amenez-y le micro-ondes et le mini four à pain, rentrez la table de jardin à l’intérieur ou faites comme si…

Camping au salon.

Faire du camping au salon

Les chambres sont temporairement inutilisables ? Transformez le salon en terrain de camping éphémère. Montez une tente dans un coin – ou fabriquez-en une avec des tissus rigolos – et achetez des bouchons d’oreilles pour tout le monde. Donnez plus de permissions aux enfants, comme celle de regarder des films plus longtemps avant d’éteindre les lumières pour la nuit. 

Et – pour parodier le fameux «  tant qu’à faire  » si familier aux rénovations – pourquoi ne pas vous installer vous aussi au salon ? Les enfants seront sécurisés par votre présence et ça ne rendra le moment que plus exceptionnel. 

Terminer la soirée par l’écoute d’un audio de relaxation vous permettra d’être en forme le lendemain, et espérons-le, jusqu’à la fin des travaux.

Par

 Diane Laberge

L’art de vivre n’a plus de secret pour cette âme vagabonde. Après avoir trouvé les mots qu’il faut pour décrire l’univers éclaté du Cirque du Soleil, sa plume nomade prend la poudre d’escampette en direction du fleuve et des montagnes. Curieuse de nature, la voilà qui craque pour les décors inspirés, les adresses gourmandes et les destinations insolites. Elle collectionne les curiosités partout où elle passe. On peut découvrir ses coups de coeur dans les pages de nombreux magazines d’ici et d’ailleurs.

Par Karine Bélanger

Laissez-nous un commentaire