Par Karine Bélanger
Style de vie

Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte lorsqu’on magasine un cabanon pour sa cour arrière. Évidemment, le coût et la grandeur viennent en tête de liste, suivis du matériel ou de la couleur. Mais il ne faut pas s’arrêter là !

En effet, le cabanon, aussi appelé remise de jardin ou abri de jardin, est un investissement qui devrait vous durer entre 15 et 20 ans. La planification est donc de mise pour faire un bon choix que vous ne regretterez pas au fil des années.

Voici quelques pistes de réflexion pour orienter votre magasinage.

Les cabanons en structure de bois sont plus résistants et plus faciles à aménager de manière personnalisée avec des tablettes et des crochets.

Le permis

Avant de vous lancer dans les travaux de construction, vérifiez avec votre municipalité pour connaître les restrictions de taille. Généralement au Québec, vous pourrez installer un cabanon jusqu’à 120 pieds carrés sans permis préalable. Par contre, certaines limitations concernant l’emplacement de la remise sont courantes, par exemple, elle devra se trouver à un minimum d’un mètre des limites du terrain.

La grandeur

Afin d’acheter votre rangement extérieur, songez d’abord à ce que vous voulez mettre à l’intérieur. L’utilisation que vous en faites déterminera la grandeur dont vous avez besoin. Est-ce que le cabanon servira uniquement à ranger les outils de jardinage ? Ou est-ce qu’il sera une extension du garage pour y disposer tout l’équipement sportif ?

Vous devrez aussi prendre en compte le terrain lui-même : sa superficie doit influencer votre choix. Un trop grand abri de jardin sur un petit terrain peut donner une impression de déséquilibre.

L’esthétisme

Les structures extérieures n’ont pas qu’une fonction utilitaire, elles se doivent aussi d’être attrayantes et d’être un complément visuel adéquat au reste de la maison. Personne ne désire un bâtiment qui détonne – de façon négative – de l’aménagement paysager !

À titre d’exemple qui fonctionne bien, vous pourriez utiliser le même style d’architecture que votre propriété, comme moderne, traditionnel ou campagnard. Les entreprises de fabrication de cabanon proposent souvent des matériaux similaires. Ou encore, vous pourriez faire correspondre un élément particulier de votre demeure, comme une arche ou la couleur des cadres de fenêtres, et le reproduire sur le cabanon. 

Les abris de jardin en plastique sont populaires en raison de leur prix accessible, mais ils sont peut résistants et ils s’harmonisent moins bien à un bel aménagement paysager.

Les types de recouvrements

Il en existe quatre grands types :

  • Les cabanons avec une charpente de bois recouverte de vinyle ou d’aluminium ont une surface durable, attrayante et résistante. Le toit est fait en bardeaux d’asphalte ou de métal. À l’intérieur, il sera facile d’y installer des tablettes ou des crochets pour optimiser le rangement. Cette option est généralement la plus coûteuse, dépendant des éléments de finition choisis, tels que les fenêtres ou les gouttières. C’est aussi le modèle le plus écologique puisqu’il est plus résistant et aura fière allure longtemps.
  • Le cabanon en tôle est accessible à toutes les bourses et est très facile d’entretien. Cependant, ce matériel est plus sensible aux intempéries et n’est pas très agréable à l’œil.
  • Les remises en plastique sont très populaires : ils sont faciles à assembler et même à déplacer (lors d’un déménagement, par exemple). Toutefois, on les juge souvent peu esthétiques et le soleil peut les décolorer ou même les déformer au fil du temps. Tout comme l’option en tôle, les abris de plastique sont plus difficiles à aménager pour le rangement intérieur. 

Le cabanon en vinyle propose une bonne résistance et son look peut s’apparenter à celui de la maison.

  • Finalement, les cabanons en vinyle sont appréciés pour leur simplicité d’entretien et leur capacité à endurer l’humidité et les rayons du soleil. Par contre, ils résistent mal aux températures froides. Plus robustes que leurs homologues en plastique, ces remises offrent en plus la facilité d’installer des tablettes et des crochets, et même à agrandir la structure selon vos besoins futurs.

Sachez qu’une cour bien entretenue et possédant du rangement peut être un atout lors de la revente d’une maison. Pensez à bien harmoniser votre abri de jardin avec le reste de votre aménagement pour un résultat optimal!

Autres articles pouvant vous intéresser
Comment désencombrer votre maison en un week-end ce printemps
Style de vie
Comment désencombrer votre maison en un week-end ce printemps
13 avril 2024

Vous arrive-t-il de vous sentir submergé par le désordre dans votre maison et par une liste de tâches qui ne cesse de s’allonger? Depuis que j’ai commencé à simplifier ma vie en possédant moins de choses, j’ai constaté des changements significatifs dans mon bien-être. Puis, en ayant moins de distractions visuelles chez moi, je suis plus

10 questions à se poser avant d’emménager avec votre coloc
Style de vie
10 questions à se poser avant d’emménager avec votre coloc
22 février 2024

L’idée de vous installer avec un colocataire peut sembler séduisante, surtout si c’est avec une personne avec qui vous vous entendez déjà bien. Vous allez partager les frais, vivre peut-être une première expérience loin des parents, dans un nouvel espace que vous allez décorer à votre goût. Mais avez-vous pensé à tout? Voici 10 questions

Être propriétaire occupant d’un plex: peser le pour et le contre
Style de vie
Être propriétaire occupant d’un plex: peser le pour et le contre
20 février 2024

Il y a des avantages et des inconvénients à vivre dans un immeuble dont vous êtes le propriétaire. Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet. Être propriétaire occupant, c’est posséder un plex, c’est-à-dire un petit immeuble de deux à cinq logements (duplex, triplex, quadruplex et quintuplex), et y habiter. Faire l’acquisition d’un

Laissez-nous un commentaire