La période de Noël est devenue une période de surconsommation — nourriture, boisson, dépenses, accumulation de tout et n’importe quoi — et la consommation de masse entraîne généralement un énorme stress.

Cela se traduit souvent par des situations où on offre des cadeaux inutiles, emballés dans des tonnes de papier et de ruban plastique, sans compter tous les déchets provenant des crackers de Noël, etc. Aujourd’hui, on se rend de plus en plus compte de nos agissements et de la façon dont ils détruisent la planète, mais parfois durant le temps des fêtes on pile un peu sur notre conscience écolo pour laisser place à la magie de Noël. Ainsi, une fois que la fête est passée on retrouve dans les rues des immenses qualités de déchets, sans oublier les dommages qui sont moins visibles à notre niveau, mais les entreprises durant le temps de fêtes produisent également des tonnes de gaz à effet de serre pour proposer en boutique toutes sortes de cadeaux….

Mais il faut aussi voir le côté positif des choses, la fête de Noël est un moment de l’année où la famille se rassemble.

C’est donc un moment privilégié pour sensibiliser son entourage et pour parvenir à passer des fêtes de façon plus consciente. D’ailleurs à ce propos, ne sous-estimez pas l’impact de vos efforts sur vous et sur les autres. Vous avez un impact sur tout le monde, même sur les plus réfractaires entre eux. Donc, n’hésitez pas à partager avec eux votre point de vue, sur les festivités et sur les cadeaux.  

  • 5-conseils-pour-un-noel-plus-conscient-zero-dechet-4

1. Évitez le gaspillage !

Le gaspillage de nourriture est un problème majeur au moment de Noël, alors assurez-vous de ne pas jeter de la nourriture parfaitement saine et savoureuse avant, pendant et après vos célébrations. Conservez vos retailles de légumes pour en faire un bouillon, et idem avec votre carcasse de dinde. Les restes du grand jour peuvent être transformés en soupe et se congeler. 

  • 5-conseils-pour-un-noel-plus-conscient-zero-dechet-1

2. En faire plus, ce n’est pas vraiment mieux. 

Si vous prévoyez de respecter les traditions et d’offrir à vos convives, un véritable banquet avec de nombreux plats, considérez le fait d’adapter les portions. Ne surestimez pas les portions! Vos convives ne prendront pas leur portion habituelle de chaque plat. En effet, s’ils savent puisqu’il y en a beaucoup d’autres à partager, ils ont mangeront moins. 

De plus, gardez à l’esprit, qu’il n’y ait rien de pire que de se sentir obligé de se gaver. Que ce soit pour ne pas décevoir l’hôte qui s’est donné du mal ou pour diminuer la quantité astronomique de nourriture sur la table. 

En tant qu’hôte, rappelez-vous que la présence de nourriture en très grande quantité encouragera les gens à remplir leur assiette. En effet, il y a fort à parier, qu’à la vue de ces derniers les invités auront sans doute tendance à remplir leurs assiettes et à avoir les yeux plus gros que le ventre. Malheureusement, parfois cela peut contribuer aussi au gaspillage alimentaire. 

  • 5-conseils-pour-un-noel-plus-conscient-zero-dechet-2

3. Transformez vos cartes de vœux de l’an dernier en étiquettes-cadeaux

Ça a l’air génial, mais honnêtement, c’est vraiment cathartique ! Parfait pour ceux qui ne se sentent pas particulièrement attirés par l’art, ce travail artisanal nécessite juste une paire de ciseaux, un perforateur ou une brochette et de la ficelle.

En transformez vos cartes de vœux vous pouvez ainsi vous rappeler de tous ceux qui ont écrit leurs vœux l’année précédente, tout en vous remémorant, les belles choses qu’ils vous ont souhaitées.  

  • 5-conseils-pour-un-noel-plus-conscient-zero-dechet-5

4. Pour l’emballage, optez pour des paquets de papier brun attachés avec de la ficelle 

Intemporel, de bon goût et entièrement recyclable, il est simple et tellement meilleur pour notre planète. On peut également opter pour le furoshiki. C’est une technique japonaise pour emballer des objets. Pour se faire, il suffit de prendre un grand carré de tissu qui en plus d’être beau, remplace parfaitement le traditionnel papier de Noël, majoritairement non recyclable en raison de l’encre utilisée et jetée malheureusement aussitôt les cadeaux ouverts. Il peut s’agir d’un ancien foulard, de retailles de tissus… Les avantages? On peut les réutiliser année après année! Également je trouve ça tellement moins compliqué que le papier cadeau standard ! Pas de ciseaux, pas de Scotch, ça ne déchire pas, pas besoin d’un DEC en origami non plus… genre tu sais faire un nœud ?! Tu sais emballer avec un furoshiki !

  • 5-conseils-pour-un-noel-plus-conscient-zero-dechet-3

5. Parfumez votre intérieur avec un véritable parfum 

Évitez que les produits chimiques synthétiques de la plupart des parfums commerciaux à brancher ou à pulvériser qui polluent la qualité de votre air intérieur. À la place, parfumez plutôt votre espace avec un véritable parfum festif. Faites mijoter des clous de girofle dans l’eau sur la plaque de cuisson. Soyez créatifs et ajoutez les pelures de fruits que vous avez gardées comme l’orange, le citron, la pomme et la poire, essayez aussi un bâton de cannelle, des feuilles de laurier et de la noix de muscade. Vous pouvez également faire mijoter une branche de sapin. Bref, vous pouvez très simplement, créer une ambiance olfactive chez vous, sans avoir besoin de dépenser. 

Par


Marie Chatard

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Par Karine Bélanger

Laissez-nous un commentaire